AFDP Ufologie

Bonjour !
AFDP n'est plus un forum actif.
Nous laissons néanmoins les sujets en consultations pour les membres qui s'étaient inscrits.
Merci de votre compréhension.
PG

Forum de discussion autour de l'ufologie. Ici le débat avant tout !


    Les OVNIS, des conneries qu'ils disaient

    Partagez
    avatar
    Mr. Doritos
    Warrior du Post
    Warrior du Post

    Masculin
    Nombre de messages : 757
    Age : 32
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Les OVNIS, des conneries qu'ils disaient

    Message par Mr. Doritos le Mar 3 Juin - 4:33

    En janvier 1979, le New York Times a rapporté qu’en dépit des dénis enflammés et répétés, la CIA a effectivement enquêté sur le phénomène OVNI : "Des Documents de La CIA détaille une surveillance OVNI" s’écriaient les titres des journaux. Il est dit que le rapport énerva le directeur de la CIA, Stansfield Turner, puisqu’il a demandé, selon le rapport, à son staff : "Traitons-nous le dossier des OVNIs ?" :scratch:
    La réponse fut oui - jusqu’à la fin des années 40, apparemment. Mais quand, quoi, comment, pourquoi et qui ? Ça reste enfoui dans le mystère et alimente la moulin conspirateur.
    Mais cette année une grande quantité de nouveaux documents déclassifiés de la CIA révèlent que la possibilité d’une invasion extraterrestre a suscité une plus grande peur que le danger d’une attaque nucléaire Soviétique.
    Encore plus intéressant, les documents de la CIA montrent qu’en dépit des dizaines de dénis publiques répétés, derrière la scène faisait rage une série de querelles inter-agences qui impliquait les plus hauts niveaux du gouvernement US. :baston:


    Tout au long des années 50 les fichiers de la CIA documentent clairement une explosion de l’activité des corps du renseignement et de l’armée US qui étaient concernés avec l’étude de toute les implications possibles des OVNIs pour les US, et d’autres démocraties occidentales. Alors que des employés "hautement instruits" de la CIA faisaient des expériences en se donnant des trips surprises de LSD en 1953, d’autres personnes, ailleurs dans l’agence faisaient face à une vague de rapports d’OVNI. :affraid:

    Mais après une explosion d’intense contrôle au début des années 50, les documents disponibles se sont effectivement ’gelés’. Pourquoi ? :scratch: L’explication kafkaïenne fournie est que... seulement quelques fichiers furent gardés parce que cela ne ferait que confirmer que la CIA enquêtait sur les OVNIs. :70:
    Un compte-rendu de 1995 de la CIA établissait : "Il n’y a pas eu de projet formel ou officiel sur les OVNIs au sein de l’agence dans les années 80, et les officiels de l’agence ne préservaient qu’un minimum de fichiers sur les OVNI dans le but d’éviter de créer des archives qui pourraient tromper le public si elles étaient diffusées." :pan:

    Mais les fichiers sur les OVNI, très éclectiques, portent sur les "soucoupes volantes au-dessus des mines d’uranium du Congo Belge" jusqu’aux "soucoupes volantes" Nazi. :scratch:
    Un mémo de 1953 montre que le physicien John Wheeler, alors qu’il était sérieusement impliqué avec Edward Teller dans la création de la bombe H, s’est déclaré être disponible pour le problème "de l’attaque de la CIA sur les soucoupes volantes". L’urgence de la Bombe H était sa priorité, mais il "serait content de discuter à tout moment de ce problème succinctement", dit le mémo.
    Wheeler recommandait deux "étrangers de la nation" qui pouvaient aider pour le "problème", y compris le "problème mystérieux des ’ion paths", du ’magnetic focusing’ et des ’cosmological electrodynamics’". :scratch:

    Un rapport secret de 1995 titrait : Le rôle de la CIA dans l’étude des OVNIs 1947-90 : un problème de conservatisme
    Assemblé et écrit par Gerald Haines, l’historien du National Reconnaissance Office de la CIA, sa synthèse détaillée de l’implication de la CIA a par inadvertance sapé sa conclusion "les-OVNIs-n’existent-pas" :couik:
    Le document commence avec un rapport du 24 juin 1947, rapport du pilote Kenneth Arnold, qui a vu neuf objets non-identifiés près du Mont Rainier, dans l’état de Washington, volant à la vitesse estimée de 1600 kmh. Haines n’a pas mentionné que quelques jours plus tard, le 8 juillet 1947, le Roswell Daily Record parlait d’une conférence de presse de l’US Army sous le titre "la RAAF capture une soucoupe volante dans un ranch de la région de Roswell". :63:
    Le rapport indiquait que la controverse, teintées de dénégations byzantines, contrariait la CIA et ses enquêtes sur les OVNIs depuis des décennies. :63:
    En utilisant des noms d’opération comme le Projet Blue Book, Story, Grudge, Sign, Saucer, Moon Dust et Twinkle, l’US Air Force et d’autres entités ont toujours enquêté sur les observations d’OVNI avec la CIA épiant au-dessus de leurs épaules. :63:
    L’US Army, bien sûr, a promptement retiré l’affaire de Roswell mais celle-ci et les "soucoupes volantes" qu’avait vu Arnold ont déclenché une série d’observations et de théories de la conspiration qui continuent à ce jour. :cretin:

    L’US Air Force a finalement admis en 1994 qu’il y a eu un cover-up à Roswell, qu’un projet secret connu sous le nom de Mogul avait été créé pour surveiller les tests nucléaires soviétiques en utilisant des ballons volant à haute altitude et que les "extraterrestres" étaient des mannequins de crash-test. :203:
    Les "ufologues", naturellement, furent sceptiques au regard de cette explication tardive.

    Étrangement, les documents déclassifiés montraient qu’au sein de la CIA, il y avait une "Intelligence Group" appelé ONE, créé par un directeur de la CIA, le Général William Bedell Smith. Sa présence couvre la période entre octobre 1950 et janvier 1953. Ces documents confirment que les OVNIs inquiétaient ONE.
    Le Général Smith a créé le Bureau d’Expertise National sous les auspices du ’National Security Act’ de 1947. Son opinion était que ONE formerait le "coeur de la CIA et de la machinerie du renseignement national".

    En 1978 la CIA fut soumise à de fortes pressions venant d’une série de requêtes de liberté d’information sur les OVNIs et a, à contrecœur, délivré environ 800 documents. L’affirmation raisonnable du New York Times à ce moment-là fut que ces fichiers confirmaient une l’inquiétude intense du gouvernement à propos des OVNIs. :63:

    Ce fut dénoncé par la CIA parce que la presse était sensationnaliste. Selon l’auto-critique de la CIA sur cette question, la maladresse bureaucratique, le fait qu’il fut imposé aux témoins de garder le silence sur les observations, et le fait que ce sont des officiers de la CIA en uniformes de l’air force qui ont parlé des OVNIs aux civils, "alimente le mystère grandissant qui entoure les OVNIs et le rôle des enquêtes menées par la CIA". Le rapport Haintes de 1995 a conclu :
    "La croyance que nous ne sommes pas seuls dans l’univers est trop attirante émotionnellement et la méfiance de notre gouvernement est trop envahissante pour rendre la question prédisposée aux études scientifiques traditionnelles qui prennent appui sur des preuves et des explications rationnelles." :vener:


    Et bien que l’air force fut l’agence à laquelle fut donnée la tâche d’enquêter sur les OVNIs à partir de 1948, la CIA restait profondément impliquée. Ceci se reflète le mieux dans un mémo pour le directeur adjoint de l’agence pour le renseignement scientifique, titré ’Soucoupes Volantes’ qui date du 3 août 1952 : "Il est recommandé que la surveillance de la CIA dans ce domaine, en co-ordination avec les autorités adéquates sur les principales préoccupations opérationnelles au ’Air Technical Intelligence Centre’ (ATIC), doivent être continuées. :vp:
    Il est fortement exhorté, cependant, qu’aucune indication de l’intérêt ou l’inquiétude de la CIA atteigne la presse ou le public, car il ne peuvent accepter que le CIA entretienne un tel intérêt sans céder à des tendances alarmistes probables car cela confirmerait le mutisme des des ’faits non-publiés’ que dissimulent les mains du gouvernement US." :vp:

    Le 28 juillet 1952, Winston Churchill écrivit à sa secrétaire de l’état de l’armée de l’air :
    "Vers quoi vont toutes ces choses sur les soucoupes volantes ? Qu’est-ce que ça peut dire ? Quelle est la vérité ?" :scratch:
    La réponse du ministre le 9 août 1952, a fourni les règles de base pour la plupart des réponses officielles qui sont toujours utilisées aujourd’hui. C’est ce qu’une étude de 1951 a trouvé. Tous les rapports peuvent être expliqués par des phénomènes astronomiques ou météorologiques, ou des identifications fausses d’avions, ballons, oiseaux, illusions d’optiques, des leurres psychologiques, ou des hoax délibérés. :vener:

    :idee: Mais à ce moment-là à la CIA, deux autres réponses furent tolérées : le besoin de vigilance et précaution parce que la vie extraterrestre peut exister, et le potentiel que les OVNIs représentent pour une guerre psychologique, incluant des craintes selon lesquelles l’hystérie populaire pourrait être exploitée par un ennemi.

    Bien qu’il y eut un déluge de rapports d’OVNI pendant les quatre années qui suivirent, le sujet a soudainement été considéré comme devant avoir un minimum de gravité, état d’esprit qui se reflétait dans de nombreux documents top-secrets. Le Général Smith a dit : "Il y a une chance sur 10,000 que le phénomène puisse représenter une menace pour la sécurité de notre pays, mais même cette possibilité ne doit pas être ignorée." Le 1er juillet 1952, il y eut un tournant : le Général Smith écrivit au directeur du ’Psychological Strategy Board’ établit par Truman l’année précédente : "Je transmets aujourd’hui au ’National Security Council’ une proposition dans laquelle il est affirmé que les problèmes liés aux objets volants non-identifiés semblent avoir des implications pour la guerre psychologique ainsi que pour le renseignement et les opérations. Je suggère que nous discutions à une réunion de premier conseil de l’offensive possible et l’utilisation défensive de ces phénomènes à des fins de guerre psychologique."

    Ce mémo suggère un complot qui surpasse le film de Stanley Kubrick, Dr Strangelove : la CIA, faisant face à un phénomène inexpliqué, ou même une attaque venue d’ailleurs, semblait plus inquiète de l’utilisation que les Russes pourraient faire des OVNIs que des objets eux-mêmes.
    L’intérêt que la CIA portait à l’étude que les soviétiques et chinois faisaient sur les OVNIs a continué pendant des dizaines d’années. Mais le 2 octobre 1952, le Général Smith a reçu cette sinistre note venant de son Bureau du Renseignement Scientifique :
    "Les soucoupes volantes posent deux éléments de danger qui ont des implications avec la sécurité nationale. Le premier implique des considérations psychologiques de masse et le seconde concerne la vulnérabilité des USA quant à une attaque par les airs."

    En janvier 1953 le Bureau du Renseignement Scientifique convoqua un comité pour examiner le "problème" OVNI. Ses membres étudièrent "75 cas d’observations-types", l’une d’elle faisant l’objet d’intense intérêt — celle de Tremonton, dans l’Utah, filmée avec un Kodachrome de "1600 frames (images)". :idee:

    Suite à la demande de l’air force, le Laboratoire d’Interprétation Photographique US passa 1000 heures à faire des graphiques des frames du film, concluant que les objets n’étaient pas des oiseaux, ballons, reflets et qu’ils étaient "auto-lumineux", produisant de la lumière par eux-même... Sur un ton de scepticisme raisonnable, il fut suggéré que le public dusse être instruit pour éviter l’hystérie. :63:

    Mais le panel du Bureau de Renseignement Militaire écarta les conclusions militaires, suggérant à la place que les objets mystérieux étaient des goélands reflétant la lumière du soleil. :203:

    Le 21 janvier 1953, un autre mémo conclut que le panel n’avait trouvé aucune preuve d’une "menace physique pour la sécurité des USA". Le mémo alambiqué établissait :
    "Le sujet des OVNIs n’est pas d’un intérêt direct pour le renseignement. C’est d’un intérêt indirect pour le renseignement, de la même façon certes que n’importe quelle connaissance sur les innombrables mystères insolubles de l’univers relèvent de l’intérêt du renseignement."

    Mais il est aussi indiqué :
    " le potentiel d’interférer avec la défense aérienne par un "jazzing" intentionnel de l’ennemi", la possibilité d’interférence par "surcharge des lignes de communication", ou la possibilité d’une "offensive psychologique par l’ennemi en parallèle à une attaque réelle". :baston:

    Avec la Guerre froide, lorsque celle-ci battait son plein, la CIA cherchait aussi une activité OVNI derrière le Rideau de Fer. Les stations sur le terrain devaient être avertis de toutes mentions des soucoupes volantes par les pays du Rideau de Fer et la CIA découvrit que l’establishment soviétique reflétait sa propre ambiguïté au sujet des OVNIs. :cretin:

    Les fichiers mettent en lumière des articles soviétiques de 1968 qui montrent des scientifiques qui pensaient que les OVNI étaient réels, alors que d’autres ridiculisèrent les observations, les considérant comme étant la propagande US.

    Un sceptique soviétique a noté que;
    "le nombre de soucoupes augmente toujours fortement à la veille des élections présidentielles. C’est difficile à expliquer...Peut-être que les gens sur d’autres planètes font des paris sur celui qui gagnera les prochaines élections; les Républicains ou les Démocrates." :203:

    :paf:[/quote]
    avatar
    Mr. Doritos
    Warrior du Post
    Warrior du Post

    Masculin
    Nombre de messages : 757
    Age : 32
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Re: Les OVNIS, des conneries qu'ils disaient

    Message par Mr. Doritos le Mar 3 Juin - 4:33

    JusteUneOmbre a écrit:
    sergent garcia a écrit:
    Un sceptique soviétique a noté que;
    "le nombre de soucoupes augmente toujours fortement à la veille des élections présidentielles. C’est difficile à expliquer...Peut-être que les gens sur d’autres planètes font des paris sur celui qui gagnera les prochaines élections; les Républicains ou les Démocrates." :203:

    J'adore. :63:

    En tout cas bon texte amusant à lire en plus.
    avatar
    Mr. Doritos
    Warrior du Post
    Warrior du Post

    Masculin
    Nombre de messages : 757
    Age : 32
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Re: Les OVNIS, des conneries qu'ils disaient

    Message par Mr. Doritos le Mar 3 Juin - 4:34

    Nemrod34 a écrit:Je ne comprend toujours pas ce qu'il peut y avoir d'étonnant dans le fait qu'une agence d'espionnage fasse des cachoteries ...

    Contenu sponsorisé

    Question Re: Les OVNIS, des conneries qu'ils disaient

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:10