AFDP Ufologie

Bonjour !
AFDP n'est plus un forum actif.
Nous laissons néanmoins les sujets en consultations pour les membres qui s'étaient inscrits.
Merci de votre compréhension.
PG

Forum de discussion autour de l'ufologie. Ici le débat avant tout !


    A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Partagez
    avatar
    Justeuneombre
    Administratrice Piou
    Administratrice Piou

    Féminin
    Nombre de messages : 1474
    Age : 32
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Justeuneombre le Lun 26 Jan - 19:40

    Quand on parle de conspirationnisme je vois tout de suite les choses en grand (les gouvernements, voire un gouvernement mondiale, plus grand que mondiale ? Galactique ?...), mais ça fait un peu caricaturé, non ?

    Du coup j'aimerais savoir quand, d'après vous, commence le conspirationnisme.
    Personnellement je pense que ça commence quand on se emt à voire le mal partout : un organisme qui ressence les OVNI ? C'est pour nous museler tongue ; des organismes ou regroupement de personnes autre que nous qui enquête : c'est pour nous infiltrer tongue Des théories différentes des notres ? C'est de la désinformation tongue

    Ok je suis retombé directement dans la caricature, mais voila y a-t-il des mini-pro-conspirationnistes ou est-ce que dans le cadre du conspirationnisme tout est vu en grand ?


    _________________
    avatar
    Mr. Doritos
    Warrior du Post
    Warrior du Post

    Masculin
    Nombre de messages : 757
    Age : 32
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Mr. Doritos le Lun 26 Jan - 23:40

    Pour moi le conspirationnisme commence là où il y a un manque d'éducation générale à appronfondie des choses. Puis, il y a le facteur humain, la crédulité... Avec ces deux combinaisons, on retrouve assez facilement le type caractériel d'un conspirationniste.
    avatar
    Rick
    Admin Rock Zick
    Admin Rock Zick

    Masculin
    Nombre de messages : 637
    Age : 39
    Date d'inscription : 02/06/2008

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Rick le Mar 27 Jan - 2:36

    Manque de culture générale, être facilement manipulable, n'avoir aucun recul sur les choses, un grave problème d'éducation comme la dit Tives.
    Et puis surtout avoir un ou plusieurs manques dans sa vie, donc être malheureux, voir le mal partout.
    C'est ce qui se rapproche bien du conspirationniste, bref rien de bien glorieux la dedans.
    avatar
    Pomme golden
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!

    Féminin
    Nombre de messages : 2213
    Age : 40
    Humeur : A essuyé une tempête dans un verre d'eau sans bouée canard!!
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Pomme golden le Mar 27 Jan - 10:37

    Moi je pense que le conspirationisme commence avec l'idée de complot..Du moment que l'on pense faire parti ou spectateur d'un complot; on met le pied dans le conspirationisme.

    Et puis y'a la paranoïa...Mais je dirais que c'est un symptôme laugh

    affraid Faites gaffe, Big Brother vous regarde!!!

    karmaaaaaaaaaaaaaaaaa policeeeeeeeeeeeeee (radiohead)


    _________________
    avatar
    ded
    Je suis dans la place!!
    Je suis dans la place!!

    Masculin
    Nombre de messages : 93
    Age : 56
    Date d'inscription : 18/03/2009

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par ded le Lun 23 Mar - 4:19

    A mon avis, tout est à base de paranoïa, surement aussi de révolte, dont les arguments sont basés sur faits réels mais mystifiés. Par exemple, il est souvent question d'un secret-défense concernant tout particulièrement les OVNI, alors qu'en réalité, le secret-défense concerne tout ce qui a trait à la défense. Autrement dit, si un jour un radar militaire détecte un nuage de sauterelles, ça passera par le secret défense.

    Mais ce n'est pas systématique et ça dépend des pays. Il existe des exemples où la Défense en appelle à des experts, et forcément les médias en sont informés. Des hypothèses circulent dans le public avant même qu'une étude sérieuse ne soit faite. Dans d'autres cas, c'est l'évènement lui-même qui est public, et le public s'en trouve informé dans le même temps que la Défene, qui est alors obligée, en raison des pressions médiatiques, de rendre compte. Le coup classique, c'est qu'un OVNI de la Défense est réellement un objet qui n'a pas répondu au protocole d'identification de la législation aérienne, et c'est dans ce contexte de méconnaissance, ou même d'ignorance, des protocoles, que toute la mystification prend sa source.

    Pour la plupart des gens, le terme objet utilisé par la défense est synonyme d'objet solide, alors que le plot sur l'écran désigne avant tout un corps de la radiométrie. C'est quoi un corps de la radiométrie? : c'est un corps qui réfléchit ou émet des ondes hertziennes. Les ondes hertziennes sont une forme de l'onde électromagnétique. Autant dire que notre monde, l'atmosphère, l'univers est un immense générateur d'ondes électromagnétiques, et le radar dans tout ça, eh ben il fait ce qu'il peut. Tout simplement : anomalies de propagation, interférences, incidences, réfractions, disfractions, ionisations, sont toutes des OVNI potentiels, c'est à dire des corps de la radiométrie qui échappent au protocole d'identification de la législation aérienne. Tous ces phénomènes, pour être étudiés, nécessitent une investigation scientifique qui n'est pas du ressort de la Défense. Les opérateurs-radar, tout comme les gradés, ne sont pas des physiciens de l'atmosphère, ni n'appartiennent à l'ingénierie radiospectromillimétrique. Pour eux, il y a un objet non-identifié, un plot clandestin sur l'écran. Si les chasseurs ne sont pas en mesure de l'arraisonner, le plot reste clandestin, ad vitam aeternam dans certains cas.

    Si sous la pression médiatique, la Surveillance présente au public un objet non-identifié (c'est à dire en fait : un corps de la radiométrie qui aurait surement eu besoin de matériel approprié pour être étudié) cela se retranspose en corps de l'ufologie.

    La question est : qu'est-ce qu'un corps de l'ufologie? Scientifiquement, ce n'est rien d'autre qu'un objet socioculturel, cible de toutes les méprises possibles, en raison des théories qu'il soulève : tout corps de la radiométrie peut être un objet extraterrestre en puissance. La question, bien sûr, ne se pose pas pour celui qui ne cherche pas de vaisseaux zitis, mais pour celui qui en cherche...et même qui en veut, la chanson n'est pas la même. Et le meilleur moyen de faire reconnaître, tant bien que mal, un système de pensée qui n'est pas estimé comme recevable, c'est d'en appeler au conspirationnisme.

    IL y a des état du conspirationnisme :
    -Une manipulation de l'ombre -> relation directe avec des sociétés secrètes, des confréries aux tentacules politico-militaro-industrielles (et je simplifie encore, infiltrées partout, espionnant les faits et gestes de personnes portant la vérité.
    - Une sort de croisade obscurantiste du système cherchant à détruire la vérité extraterrestre potentiellement menaçante, voire même nous privant de nos chances d'évolution spirituelle (dans laquelle figure un combat du bien et du mal supervisé par des forces, des volontés, des consciences, suprahumaines et cosmiques).

    Donc, c'est un cercle vicieux dan lequel la non-recevabilité alimente par mysticisme, le conspirationnisme. C'est compliqué mais ce n'est pas nouveau. Le conspirationnisme est une réaction de défense propre à toutes les religions : seule la forme du conspirationnisme change, mais sa stratégie n'en reste pas moins alarmiste et, comme toujours, eschatologique : si vous ne priez pas pour ce dieu et ne chassez pas les mécréants, alors vous irez en enfer - voilà la condition.

    Cela se retranspose en : vous verrez la réalité extraterrestre émerger de vos cendres (plus ou moins).


    Dans ce contexte, aujourd'hui largment diffusé sur internet et par de nombreuses littératures soucoupistes, tout est prétexte à la mystification sinon à pire, en prenant pour base la méfiance des peuples et leur crédulité. Et bien souvent le conspirationiste se laisse piéger à cette confortabe immaturité qui le conforte dans un cauchemard, somme toute, pas plus cauchemardesque que la réalité, moins risqué en tous cas.

    Charroux, dans les 70's parlait de centrale de contre-vérité pour expliquer ses propres élucubrations. Autant cet homme explorait, fut une sorte de héraut générationnel qui vulgarisa la culture exotique dans le monde occidental, autant il en était resté à une sorte de contre-diabolisation calquée sur l'ésotérisme du XIX° siècle. Son totem, c'était les E.T, sa croyance était celle d'un univers peuplé de créatures aux pensées et aux capacités fabuleuses. C'était une sorte d'Homère pour ainsi dire, un poète de la mythologie moderne. Son langage édulcoré de fable ne pouvait être que séduisant.

    Et le conspirationnisme possède cet aspect mystagogique, ce rêve éveillé qui fait que la réalité déborde de ses occurences monotones ou funestes.
    avatar
    Pomme golden
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!

    Féminin
    Nombre de messages : 2213
    Age : 40
    Humeur : A essuyé une tempête dans un verre d'eau sans bouée canard!!
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Pomme golden le Mer 25 Mar - 16:01

    Moi le conspirationisme me fait souvent penser au film "complot" avec Mel Gibson, et question conspiration ufo, on ne peut pas faire mieux que la série TV x-files laugh


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Question Re: A quel moment bascule-t-on dans le conspiarationnisme ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 12:05