AFDP Ufologie

Bonjour !
AFDP n'est plus un forum actif.
Nous laissons néanmoins les sujets en consultations pour les membres qui s'étaient inscrits.
Merci de votre compréhension.
PG

Forum de discussion autour de l'ufologie. Ici le débat avant tout !


    L'extraterrestre de Flatwoods

    Partagez
    avatar
    Pomme golden
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!
    Admin Pro HET Morne plaine elle est foutue!!

    Féminin
    Nombre de messages : 2213
    Age : 40
    Humeur : A essuyé une tempête dans un verre d'eau sans bouée canard!!
    Date d'inscription : 01/06/2008

    Question L'extraterrestre de Flatwoods

    Message par Pomme golden le Lun 2 Juin - 10:35

    Homme curieux a écrit:Il était 19h15, ce 12 septembre 1952, quand trois adolescents qui jouaient au football à Flatwoods, en Virginie Occidentale, virent un ovni rond et d'un rouge lumineux tourner autour d'une colline et planer au-dessus d'une autre avant de disparaître brusquement derrière. Deux éclairs orange et vert s'élevèrent alors dans le ciel.

    Croyant avoir affaire à une météorite, ils coururent vers l'endroit supposé de sa chute. Ils furent rejoints en cours de route par une dénommée Kathleen May et ses deux fils, ainsi que par deux jeunes voisins, Tommy Hyer et Eugène Lemon, ce dernier accompagné de son chien (soit 8 personnes au total). Soudain, le groupe vit le chien qui les avait devancés sur la colline rebrousser chemin à toute allure en aboyant.

    Les premiers arrivés sur les lieux virent d'abord au niveau du sol une sorte de brume, qui leur piqua les yeux, puis une boule rougeâtre, "grosse comme une maison". Ceux qui fermaient la marche n'eurent pas l'occasion de voir cette boule car une apparition stupéfiante sur leur gauche, près d'un chêne, capta toute leur attention.

    Voici la description qu'en a donnée Gray Barker à partir des témoignages recueillis quelques jours plus tard alors qu'il enquêtait pour le magazine Fate. A 5 mètres de là, surplombant leurs têtes, se dressait une grande forme rappelant celle d'un homme. Le visage (tout le monde était d'accord là-dessus) était rond et rouge sang. Personne ne remarqua de nez ni de bouche, juste des yeux, ou des ouvertures ressemblant à des yeux, d'où jaillissaient des rayons lumineux vert-orange. Ces rayons perçaient la brume qui s'était levée sur les lieux. Dans la panique, certains crurent que les rayons de lumière étaient dirigés sur eux, mais Nunley affirma le contraire : "Ils passaient au-dessus de nos têtes."

    Encadrant le visage rouge et formant une pointe vers le haut, se dessinait une forme sombre ressemblant à un capuchon. Nunley le trouva sombre et sans couleur précise, bien que certains l'aient vu vert, et que l'un des enfants en ait fait un dessin avec un contour couleur de feu.

    Mme May précisa qu'il s'éclaira lorsque le faisceau de la torche se posa dessus, comme s'il existait une source de lumière à l'intérieur. Elle vit aussi comme des plis de vêtement autour du corps, ainsi que d'horribles pinces. Personne ne fut capable de dire si la forme flottait en l'air ou si elle reposait sur le sol.

    Le monstre ne pouvait pas faire plus de 4m50 de haut car il se trouvait sous une branche qui ne dépassait pas cette hauteur. Au début, les membres du groupe parlèrent d'une étrange et désagréable odeur ressemblant à celle du métal calciné ou à celle du soufre en train de brûler. Questionnés plus avant, aucun d'entre eux ne se souvint d'avoir senti quelque chose de similaire. Finalement, l'odeur fut décrite simplement comme écœurante, irritante pour la gorge et le nez:

    "On aurait dit que ça vous raclait la gorge et que ça vous suffoquait"

    Nunley était formel quant au mouvement de la chose, bien qu'il fût en contradiction avec les autres témoins. Tous disaient en effet qu'elle se dirigeait vers eux alors que, selon Nunley, elle décrivit une courbe tout en se dirigeant vers eux. Sa description indiqua que le monstre suivait un chemin circulaire qui se dirigeait vers le groupe. "Elle ne marchait pas. Elle se déplaçait sans à-coup. Elle ne sautait pas."

    L'apparition, qui ne dura que quelques secondes, les terrifia. Eugène Lemon s'évanouit. Il fut relevé par ses amis et tous s'enfuirent en direction des maisons les plus proches. Certains durent être soignés et la plupart étaient encore incapables de parler normalement une heure et demie après l'évènement. Parti enquêter sur les lieux, un journaliste local sentit l'odeur irritante et releva des "traces de patins" à l'endroit où le monstre avait été vu. Aujourd'hui encore, cette affaire reste l'une des plus mystérieuses de l'ufologie.

    Référence : R.D.Nolane "Les ovnis : une menace pour l'humanité ?"


    _________________

      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 9:25